ClasseMini
Logo Youtube
logo classe mini

[SAS] Plat de résistance

(09-08, 9h30) Dernier jour de vents forts

Tanguy Le Turquais 835 Terreal - Rêves d'Enfance / © Christophe Breschi
Tanguy Le Turquais 835 Terreal - Rêves d'Enfance / © Christophe Breschi

Comme dans les manèges, c'est reparti pour un tour. Cette fois-ci, ce sont bien les effets secondaires de Bertha que les solitaires en route vers Les Sables d'Olonne vont subir. Au menu des vents forts pouvant atteindre plus de 35 nœuds dans les rafales.


C'est avant tout la tête de flotte qui devrait être concernée. Le tableau de marche des leaders en témoigne : plus de 13 nœuds pour Nico Boidevezi (ImaginAlsace), 11,5 pour Giancarlo Pedote (Prysmian), le plus au nord de la flotte. En série, Tanguy Le Turquais (Terréal - Rêves d'Enfance) a creusé le trou. Seul Damien Audrain (EPC – Rêves de Clown) s'accroche à un peu moins de dix milles. C'est lui qui fait, tout au moins provisoirement, la bonne affaire, puisqu'il possède lui-même une dizaine de milles d'avance sur le leader de la première étape, Jonas Gerckens (Netwerk).


Ça devrait donc filer vite sur la route du cap Finisterre. La journée risque d'être cruciale : s'ils arrivent à maintenir leur vitesse sans payer leur tribut à la casse, les leaders pourraient avoir ce soir un avantage déterminant. C'est a priori la dernière vague de vents forts que la flotte devrait encaisser et les milles engrangés à haute vitesse comptent double dès lors que le vent mollit. A suivre...

PFB


Site web de la course
Mentions légales                     ©2009-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes intéractives                     fil-rss