ClasseMini
Logo Youtube
logo classe mini

[SAS] Aide toi et le ciel t'aidera

Le point après la 4ème nuit sur la 1ère étape Les Sables - Les Açores : 24 juillet

Ils ne peuvent plus compter que sur eux-mêmes.


Alors que la flotte pointe maintenant à plus de 200 milles de la côte portugaise, les solitaires en route vers les Açores savent que désormais, il leur faudra se débrouiller pour gérer les éventuelles avaries qui les atteindraient. Plus d'arrêt technique possible comme l'ont fait Ian Lipinski (Entreprise(s) Innovante(s)) ou Benoît Verbeke (Parc Régional Naturel de la Vallée de Chevreuse), il faudra faire avec les moyens du bord. Sébastien Pébelier (Mademoiselle Iodée) a ainsi signalé à un des bateaux accompagnateurs qu'il allait devoir remplacer un de ses safrans endommagé. Pas d'inquiétude à avoir si pendant quelques temps, la cartographie indique qu'il navigue au ralenti.


Côté course, Giancarlo Pedote (Prysmian) a fait la bonne opération. Le navigateur italien, au sommet de son art, a réussi à mettre du sud dans sa route sans pour autant ralentir l'allure. Bilan : il possède 25 milles d'avance sur Davy Beaudart (Cultisol). En revanche, Nico Boidevezi (ImaginAlsace) n'a pas tiré profit de son option sud et affiche régulièrement un léger déficit de vitesse sur ses concurrents immédiats. Casse mécanique ou autre, toujours est-il que l'arrivée à Horta livrera quelques petits secrets. A noter aussi la belle remontée de Nikki Curwen (Blue Project) qui se hisse en sixième position sur une route nord.

La route nord, c'est aussi le choix de Damien Audrain (EPC – Rêves de Clown), de Jonas Gerckens (Netwerk) et François Jambou (Kairos). Qui de ce trio ou des tenants d'une route sud tel Antonio Fontes (Leonor) aura raison ? Les prochaines vingt-quatre heures devraient livrer un premier verdict.


PFB


Site web de la course
Mentions légales                     ©2009-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes intéractives                     fil-rss