ClasseMini
Logo Youtube
logo classe mini

La Mini en Mai, c'est maintenant !

Communiqué de presse de la SNT - 500 milles en solo au départ de La Trinité sur mer du 17 au 25 mai

Le ponton course de la Mini en Mai commence à se remplir. Une quarantaine de solitaires est attendue sur la ligne de départ le 20 mai prochain. En prototypes comme en bateaux de série, on retrouve les têtes d’affiche du moment.

(c) Thierry Martinez - Sea&Co
(c) Thierry Martinez - Sea&Co

Pour ces skippers-là, il s’agit de confirmer et d’aiguiser encore leurs savoir-faire. La flotte de ce long parcours de 500 milles (930 km) sera aussi largement constituée de nouveaux venus sur le circuit Mini : une expérience riche et intense se profile devant leurs étraves, les yeux vont briller au retour, vendredi 23 mai, à La Trinité-sur-Mer… 


Depuis hier, le ponton course de la Société Nautique de la Trinité sur Mer accueille les coureurs de la Mini en Mai. 37 solitaires sont sur les rangs de cette grande boucle de 500 milles entre Bretagne Sud, mer d’Iroise et l’estuaire de la Gironde. 


Cette première à la Trinité-sur-Mer est aussi la première grande course de la saison. Les coureurs ont pu s’échauffer sur la Lorient BSM et la Pornichet Select 6.50. Bateaux et skippers commencent à être au point, ils vont pouvoir se mettre vraiment dans la peau du coureur au large en solitaire sur ce long parcours de trois jours et trois nuits. Un exercice de choix pour les bizuths du circuit et une belle bagarre en perspective pour ceux qui jouent la performance et le résultat. 


En prototypes, le grand favori est bien sûr Giancarlo Pedote (Prysmian). 2e de la Mini Transat 2013, le skipper italien de Lorient a remporté les deux premières courses de la saison (la Lorient BSM et la Pornichet Select 6.50). Son « Magnum » devra cependant se confronter à un tout nouvel adversaire : le proto flambant neuf de Davy Beaudart (Cultisol). Le morbihannais a collectionné les podiums en bateaux de série entre 2008 et 2012. Il revient sur le circuit après deux ans d’absence (en tant que skipper). 

Il faudra aussi notamment compter sur Jean-Baptiste Daramy (Eki Haizea), deux fois 3e en ce début de saison, Olivier Jehl (Zigoneschi) 4e de la Pornichet Select 650, l’anglaise Nikki Curwen (AH2o), le bizuth Aymeric Blin (Le marin des Alpes) qui se familiarise rapidement aux subtilités de la course au large…


En bateaux de série, le top 5 du classement Mini est tout simplement  au rendez-vous ! Avec, dans l’ordre, Tanguy Le Turquay (Terreal) qui vient de remporter La Lorient BSM et la Pornichet Select 6.50, talonné par Damien Cloarec (www.damien-cloarec.fr) deux fois 2e, Patrick Girod (Nescens) qui fait sa première saison en tant que skipper, Jonas Gerckens (Netwerk) sur le circuit depuis près de 10 ans, Benoit de Pannemaecker (VLS Gréement)…


Mais en Mini, il n’y a pas que la course au résultat. À bord de ces petits bateaux très toilés, vifs, bourrés d’astuces technologiques pour les prototypes, chaque course est une véritable aventure, surtout lorsque l’on découvre sa monture. Et ils seront nombreux, sur cette Mini en Mai, à vivre leur première grande épreuve en solitaire. 


Paroles de bizuths


Patrick Girod (Nescens) : « Ce sera ma première course aussi longue, c’est parfait comme format pour se mettre dans le rythme. Je viens de faire ma qualification (1000 milles hors course, ndlr) donc je sais un peu à quoi m’attendre, mais en course ce n’est pas pareil. Et ça m’intéresse beaucoup de voir ce que l’on peut tenir comme cadence sur trois jours. Cette épreuve arrive au bon moment : cela permet de monter en puissance et en difficulté au fur et à mesure de la saison. Mon objectif est avant tout de finir pour me qualifier pour Les Sables-Les Açores-Les Sables, mais terminer dans les 10 me semble raisonnable. »

 

Jérémy Place (Toupti) : « La Mini en Mai va me permettre de mettre en application tout ce que j’ai appris sur la Pornichet Select 6.50. Je me suis fait un gros book technique… Ce sera mon premier passage de Ras de Sein en solo, marque de parcours qui sera d’ailleurs un passage à niveau avec la renverse du courant de marée. On devrait partir au près avec du vent, on va donc être sur le pont pendant toute la montée, je vais me forcer à dormir régulièrement pour tenir jusqu’au bout. Il faudra trouver un rythme. Il y a forcément un peu d’appréhension, comme toujours en solitaire, mais il y a surtout beaucoup d’envie, de boucler le parcours déjà, d’aller régater avec les copains et de faire une belle nav’ entre Brest et Bordeaux ! » 


Cette Mini en Mai sera aussi une première en tant que directeur de course, pour Yves Le Blévec

« Je suis excité et impatient d’y être ! C’est la concrétisation de beaucoup de travail. Je vais profiter de la semaine d’accueil avant le départ pour bien échanger avec les coureurs, c’est une phase importante notamment pour les nouveaux venus, en veillant à ce qu’ils préparent bien leur course. Cette épreuve est une étape dans leur apprentissage de la course au large. La priorité pour eux sera d’arriver au bout. 

Côté sportif, les têtes d’affiche des deux flottes, proto et série, seront sur les rangs. Davy Beaudart fera notamment ses premiers milles à bord de son tout nouveau prototype. Il y aura du jeu en tête de course... 

Le niveau de la flotte est donc assez hétérogène, mais c’est tout l’intérêt de la Classe Mini, riche de sa diversité. »


Les 37 solitaires de la Mini en Mai dont 9 prototypes (un quart de la flotte) et 8 étrangers (un quart de la flotte toujours) s’élanceront mardi 20 mai à 11h de La Trinité-sur-Mer.


Les inscrits 

37 inscrits 

9 prototypes – 28 bateaux de série

29 français – 3 allemands – 2 italiens  – 1 anglais – 1 australienne – 1 espagnol


Prototypes 

Fidel Turienzo Fuente ESP - SATANAS (304)

Aymeric Blin FRA - LE MARIN DES ALPES.COM (353)

Tim Darni FRA - SOLEANE (432)

Olivier Jehl FRA - ZIGONESCHI (629)

Nikki Curwen GBR - AH2o (741)

Giancarlo Pedote ITA - PRYSMIAN (747)

Laurent Morisseau FRA - MORISSEAU CONSULTING (754)

Jean-Baptiste Daramy FRA - EKI HAIZEA (814)

Davy Beaudart FRA - CULTISOL (865)


Bateaux de série 

Daniel Zanardelli FRA - MISS DYNAMITE (402)

Vincent Madern FRA - UN EXPRESS POUR POINTE A PITRE (440)

Lionel Delaunay FRA - TANXAGLISS (442)

Emmanuel Renaud FRA - KOATI (446)

Jean-Louis Toulemonde FRA - AVEC FRANCINE (481)

Pascal Braud FRA - NOVINTISS / NAUTICEXPO (502)

David Genest FRA - BINGO (511)

Jérémy Place FRA - TOUPTI (548)

François Jambou FRA - KAIROS (552)

Morten Bogacki GER - MOJO (553)

Yann Claverie FRA - MAP PRODUCT (579)

Florian Blanchard FRA - MC TECHNOLOGIES (591)

Katrina Ham AUS - X-WING (635)

Frédéric Donot FRA - AMAZONE (642)

Philip Koch FRA - N/A (674)

Cédric Beaumont FRA - ONE LIFE (697)

David Prono FRA - ARIA (728)

Chris Luekermann GER - SCARPRAT (732)

Marcelet Henri FRA - YAKAMOZ (737)

Jean-Marie Oger FRA - ACEBI (774)

Simon Brunisholz FRA - MINI LAB - www.defiatlantique.ch (796)

Benoît de Pannemaecker FRA - VLS GREEMENT (818)

Jonas Gerckens FRA - NETWERK (821)

Patrick Girod FRA - NESCENS (824)

Damien Cloarec FRA - WWW.DAMIEN-CLOAREC.FR (833) 

Tanguy Le Turquais FRA - TERREAL (835) 

Toby Iles GBR - MINTAKA (843)

Andrea Fornaro ITA - SIDERAL (857)


La Mini en Mai 

C’est la plus longue course en solitaire d’avant saison du calendrier de la Classe Mini. La Mini en Mai propose une grande boucle de 500 milles partant de la baie de Quiberon vers la mer d’Iroise, puis l’estuaire de la Gironde et retour à La Trinité sur Mer. 

Cette première édition de la Mini en Mai prend le relais de l’ex « La Trinité Plymouth » qui ralliait l’Angleterre pour disputer ensuite la « UK Fastnet ». L’épreuve anglaise ayant disparu, la SNT s’est adaptée pour proposer un nouveau long parcours en solitaire, plébiscité par la Classe Mini et ses coureurs. 

Parcours : La Trinité-sur-Mer - Pointe Finistère - Embouchure de la Gironde - La Trinité-sur-Mer


Pour suivre la Mini en Mai 

Facebook

Twitter

Web


Programme Mini en Mai 

11 mai Début de la période d’accueil gratuit des bateaux

16 - 19 mai : contrôles de sécurité et confirmation des inscriptions 

16 mai : date limite d’arrivée et cocktail d’accueil à la Mairie de la Trinité-sur-mer

17 mai : repas des concurrents 

19 mai 18h : briefing général

20 mai 8h30 : briefing météo - 11h : départ 

23 mai : arrivées 

24 mai : remise des prix et soirée des skippers


La Société Nautique de la Trinité-sur-Mer 

La SNT est sans conteste le club le plus attractif et le plus dynamique de la côte Atlantique. 

Dès les premiers jours de printemps, tous les 15 jours, la SNT accueille régulièrement 60 à 80 bateaux et jusqu’à 100 équipages à l’approche de la saison : courses, entrainements… les départs et passages de bouées s’enchaînent sur le beau et tactique plan d’eau de La Trinité sur Mer. 

La saison débute bien sûr par le grand rendez-vous des IRC et des monotypes : le Spi Ouest Intermarché et ses 400 à 450 équipages répartis sur 4 ronds ! Elle se poursuit toute la saison par de nombreux rendez-vous où mixité et la qualité sont la règle. Toutes les épreuves que la SNT accueille et organise ont en effet la particularité de faire régater bord à bord professionnels et amateurs, prototypes, monotypes, IRC, grands et petits, mono et multi… pour des joutes de haut niveau en mer, et des rencontres festives à terre.


Site de la SNT / page Mini en Mai
Documents à télécharger : [pdf] Communiqué de presse en pdf - 13 mai 2014 (316,51 ko)
Mentions légales                     ©2009-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes intéractives                     fil-rss