ClasseMini
Logo Youtube
logo classe mini

Trophée Marie-Agnès Péron : Damien Cloarec s'impose en bateaux de série

Communiqué du Winches Club

Il avait faim... il s'est régalé ! Le Finistérien Damien Cloarec remporte le Trophée Marie-Agnès Péron en bateau de série et explose le record de l'épreuve.

Clément Bouyssou (No War) est 2e, et la suissesse Justine Mettraux (Teamwork) qui réussit à passer Tanguy Le Turquay (Terreal - Rêve d'enfance) juste sur la ligne, complète le podium.

 

En tête depuis ce matin, après le passage de l'ile de Groix, Damien Cloarec a réussi à contenir les attaques de ses poursuivants tout du long de la remontée de la flotte de ce Trophée Marie-Agnès Péron vers Douarnenez.

Présents sur les nombreux petits coups tactiques à négocier, à l'attaque lorsqu'il le fallait, et vigilant dans le petit temps, Damien a bien géré sa course et décroche sa première victoire sur le circuit Mini qu'il a découvert l'an dernier. Cette victoire, il en avait très très envie : il est allé la chercher.

En coupant la ligne d'arrivée à 22h27 ce soir, il améliore de près de trois heures le record de l'épreuve avec un temps de course de 1j 7h 27'. 


Damien Cloarec (Lomig), vainqueur en série : « ça revenait tout le temps par derrière. Le niveau est vraiment élevé et homogène en série. J'ai bien négocié le départ, je suis sorti de la baie de Douarnenez avec 1,5 milles d'avance.

Et puis, j'avais les crocs : c'était ma première course de la saison, j'ai été forfait sur les deux premières épreuves à cause d'une collision en tout début de saison avec un bateau de pêche... Là, il fallait que ça marche ! J'ai fermé les yeux 20', mais sans dormir, il y avait toujours quelque chose à faire.


Cette victoire, je la dédicace à Yannick Le Clech, mon camarade d'entraînement qui a malheureusement échoué son bateau le mois dernier. Il aurait dû être là et jouer les places d'honneur. J'ai beaucoup pensé à lui sur l'eau. Ça m'a donné encore plus d'énergie, je me suis un peu battu pour lui aussi ! »


Clément Bouyssou (No War), deuxième en série : «ça a navigué groupé tout le temps, notamment entre tous les copains de Lorient  (Justine Mettraux, Elise Bakhoum, Simon Koster...). Il y avait du jeu. Sur la remontée, j'aime bien les longs bords un peu « sauvages » avec du vent, la houle... J'étais rapide, ça a bien marché. On a eu jusqu'à 30 nœuds.

Je suis abonné aux places de 4e, c'est bien de grimper des marches du podium ! »


Justine Mettraux (Teamwork), troisième en série : «c'était une course super intéressante avec beaucoup de stratégie, tout le temps, avec les courants, les rotations de vent et de placement par rapport aux autres. C'était intense. Sur la fin, comme je navigue un peu moins toilé que les autres, j'étais plus à l'aise quand le vent est monté, et j'ai eu moins de soucis techniques aussi. Mais le classement a bougé tout le temps, le niveau est homogène. »

Le front froid est passé sur la flotte, les arrivées vont se poursuivre jusqu'au petit jour à Douarnenez où les bénévoles du Winches Club attendent les solitaires avec le sourire et des plats chauds !


Site du Winches Club
Mentions légales                     ©2009-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes intéractives                     fil-rss