ClasseMini
Logo Youtube
logo classe mini

Transgascogne 6.50 - The race to do

Communiqué de presse de l'organisateur - 18/05/15

* La plus longue, la plus au large (en dehors de la transat)
* Timing idéal : à 2 mois de la transat, juste après le dernier chantier technique
* Encore plus festive pour les 30 ans de Port Bourgenay
* Il est encore temps de s'inscrire.

12015_Bandeau_Transgascogne.png

La Transgascogne 6.50, deux mois avant la Transat, disputée au cœur du golfe de Gascogne, alors que tous les concurrents sont affûtés, les bateaux tout juste sortis de leur ultime chantier d'été, est, sportivement, la course à ne pas manquer. Les solitaires sont là pour se jauger une dernière fois avant le grand saut dans l'Atlantique. Ils ont 690 milles devant leurs étraves pour valider les dernières modifications apportées à leurs bolides en vue de la Transat. Les Ofcet 6.50 et les Pogo 3 feront leur première course en bateaux de série.

Et, en plus, c'est une course plaisir !

Avec des plateaux de 45 à 50 bateaux depuis le lancement de cette saison 2015, les épreuves du circuit Mini font preuve d'un beau dynamisme. La Transgascogne 6.50 va, comme toujours, conclure cette « avant-saison ».

Là, plus question de faire absolument des milles pour se qualifier à la Mini Transat, ces 690 milles (1300 km) entre la Vendée et l'Espagne représentent un test sportif pur et dur, une course idéale pour se mettre dans le rythme de la transat, en condition réelle, bord à bord avec ses futurs adversaires. Au cœur du golfe de Gascogne, certains en profiteront pour valider d'ultimes modifications avant de faire le grand saut dans l'Atlantique.

OFCET 6.50 ET POGO 3 EN SÉRIE ?

En proto comme en série, le plateau sera lui aussi « en mode transat » : les têtes de série seront réunies et le peloton tout aussi motivé et bien préparé…

Les regards devraient notamment se tourner du côté des nouveaux Ofcet 6,50 et les Pogo 3 qui pourraient, pour la première fois, être classés avec les bateaux de série.

ENJOY YOUR RACE

L'incontournable Transgascogne 6.50, ils l'attendent donc tous avec plaisir, car au-delà de son indéniable intérêt sportif, cet aller-retour estival vers les Asturies est aussi un grand moment de partage festif à Port Bourgenay comme à Luanco.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 27 juin.

_____________________________________

CE SONT ENCORE LES SKIPPERS QUI EN PARLENT LE MIEUX…

Nicolas D'Estais (Proto 630 - Librairie Cheminant) : « C'est la course la plus au large de la saison (en dehors de la Mini Transat). C'est une super répétition pour la traversée du golfe de Gascogne, dans les mêmes conditions que la Mini Transat. C'est du vrai large en solitaire : il n'y a que de bonnes raisons pour y participer ! Et en plus, c'est une course hyper sympa. Il faut « juste » ne pas casser, savoir placer le curseur un peu plus bas que sur les autres épreuves. »

Axel Trehin (Proto 716 - axeltrehin.com) : « C'est la dernière course avant la Mini Transat, je serai en « mode transat ». J'aurai installé les panneaux solaires et tout l'équipement de la transat : je vais avoir beaucoup de détails à valider à ce moment-là, sur la Transgascogne. Ce serait vraiment dommage de ne pas la faire, s'arrêter de régater en juin, c'est vraiment trop tôt.

En plus, il devrait y avoir du beau monde ! J'espère qu'il y aura des bateaux rapides, on tire toujours plus sur les bateaux quand on est en course… »

Olivier Jehl (Proto 629 - Zigoneshi) : « Ce sera ma première Transgascogne 6.50, c'est une découverte totale. J'espère que j'arriverai à bien connaître mon bateau et à résoudre tous mes problèmes techniques d'ici là de façon à être en mesure de montrer ce que je sais faire… et prendre du plaisir. Je suis qualifié depuis l'an dernier, ce n'est pas une question de milles. La perspective de l'escale en Espagne, en été, est aussi très sympa. Je vise le top 10, le top 5 serait parfait ! »

Jonas Gerckens (Série 821 - Netwerk) : « C'est la répétition générale avant la Mini Transat, après le dernier chantier technique d'été. C'est idéal pour tester les dernières modifications apportées au bateau. Il y aura du monde, ce sera l'occasion de voir dans quel état de forme se trouve chacun des concurrents.

Et, point important, cela devrait être la première épreuve où les Pogo 3 et les Ofcet 6.50 passeront bateaux de série, on pourra se confronter vraiment, au classement. C'est enfin toujours sympa les épreuves à étape, on apprend à se connaître entre coureurs, et on est toujours bien accueilli en Espagne ! »

Sébastien Pebelier (Série 660 - Mademoiselle iodée) : « J'ai fait cette course en 2013 : c'était super ! En revanche, j'étais en double et il y avait trop peu de concurrents. Cette année, je serai à fond et en solitaire. C'est l'entraînement idéal pour la transat !

La Transgascogne 6.50 est aussi une belle opportunité pour nombre de mes partenaires qui sont vendéens. La période d'avant départ va être l'occasion d'organiser de belles rencontres et de créer l'événement ! Je vais me sentir encore plus soutenu que d'habitude : sportivement, ça m'encourage ! »

Thomas Guichard (Série 512 - Carrefour) : « C'est la course à ne pas louper. Elle permet de valider tous les choix techniques réalisés à l'issue de l'avant-saison. C'est parfait pour se mettre dans le rythme du large. Même si l'objectif reste les validations techniques, on se prend forcément au jeu de la course… Ce sera ma première Transgascogne 6.50, je ne connais donc pas l'escale en Espagne, mais on m'a dit que c'était ''énorme'' ! »

_____________________________________

LES ATOUTS COUREURS DE LA TRANSGASCOGNE 6.50

A l'occasion des 30 ans de Port Bourgenay, le port sera en fête, les 25 et 26 juillet, pendant tout le week-end du départ : animations, restauration permanente, soirées, concerts...

Inédit : un espace du village sera dédié aux sponsors et partenaires des skippers, gratuitement. Une fiche de réservation "pack sponsor" parviendra à chaque skipper inscrit. ( ! le nombre est limité)

A Luanco aussi ce sera la fête : une escale « énorme » (dixit les coureurs)

Nouveau : 100 euros des frais d'inscription seront remboursés lors de la remise des prix à tous les coureurs qui auront bouclé leur parcours et qui auront été présents à toutes les cérémonies officielles de l'épreuve.

_____________________________________

PROGRAMME DE LA TRANSGASCOGNE 6.50 2015

  • 15 février Ouverture des inscriptions
  • 22 juillet Ouverture du village de la course à Port Bourgenay
  • 25 juillet Prologue
  • 26 juillet Départ de l'étape 1 vers Luanco via Belle île en mer
  • 1er août Départ de l'étape 2 vers Port Bourgenay
  • 5 août        Remise des prix

_____________________________________

LUANCO, VILLE PARTENAIRE

Talmont Saint-Hilaire et Luanco partagent de nombreux points communs :

  • de riches patrimoines historiques de l'époque médiévale
  • des stations balnéaires attractives
  • des activités économiques tournées vers la pêche : Luanco est la capitale asturienne du thon et Talmont Saint-Hilaire la capitale ligérienne de l'huître.
  • des villes tournées vers les événements sportifs.


La liste des inscrits réactualisée chaque lundi (cliquer sur le nom de la course)
Mentions légales                     ©2009-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes intéractives                     fil-rss