ClasseMini
Logo Youtube
logo classe mini

[SAS] Arrivée du 10è Série à Horta : Armand de Jacquelot, skipper du Mini 755 - Enelos Communication

Flash info : mardi 29 juillet 2014 à 04h 50mn 52s (TU)

ARMAND DE JACQUELOT : « LA SOLITUDE, ÇA SE TRAVAILLE »
Premiers mots sur le ponton d'arrivée...

Armand de Jacquelot - 755 Enelos Communication  (c) Christophe Breschi
Armand de Jacquelot - 755 Enelos Communication (c) Christophe Breschi


Armand de Jacquelot termine 10e bateau de série à 04h 50mn 52s (TU).


Pour sa première grande course océanique en solitaire, Armand de Jacquelot retient de très nombreux moments extraordinaires et des périodes plus difficiles.


Deux choses qu'il déteste :

« Je n'aime ni les orages, ni la pétole. Autant dire qu'en arrivant sur les Açores, j'ai été servi. Le bateau est taillé pour le reaching et je ne me sens pas à l'aise dans les petits airs. Dans la pétole, au près, je souffre énormément. Sinon, c'était une belle balade.»


La dimension psychologique :

« J'ai trouvé assez dur d'être éloigné pendant plusieurs jours des autres concurrents, d'être isolé. Pendant deux jours, ma BLU ne marchait plus et c'est pendant ces deux jours que je n'ai communiqué avec personne. En fait, mes feux de mât parasitaient l'antenne BLU. Là, je n'ai pas été solide... J'ai pensé à la Mini Transat et je me suis demandé si j'aurais vraiment envie. »


Ne jamais dire jamais :

« En fait dès que tu arrives à terre, ça y est. Tu oublies ces moments-là, mais je pense que c'est quelque chose qu'il faut que je travaille. A côté de ça, j'ai déjà envie de repartir. »


Mentions légales                     ©2009-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes intéractives                     fil-rss