ClasseMini
Logo Youtube
logo classe mini

[SAS] Les illusions perdues

Communiqué de presse Les Sables – Les Açores – Les Sables : samedi 26 juillet 2014

- Davy Beaudart en difficulté
- Giancarlo Pedote attendu dimanche en fin de matinée
- Bagarre acharnée en bateaux de série pour le podium

Yann Claverie - 579 MAP Product  (c) Christophe Breschi
Yann Claverie - 579 MAP Product (c) Christophe Breschi


Les derniers jours de course le montrent une fois de plus : vérité d'un jour peut valoir mensonge le lendemain. Davy Beaudart (Cultisol) semblait annoncer un doublé des deux plans Raison avant qu'une avarie ne le contraigne à actionner sa balise de positionnement pour demander de l'aide. Par ailleurs, et même si les conséquences ne sont pas comparables, les tenants de la route sud ont laissé beaucoup de plumes dans la bataille et plusieurs candidats aux places d'honneur sont rentrés dans le rang.

 

Depuis ce matin aux alentours de 8h TU, Davy Beaudart dérive dans l'est à une vitesse inférieure à un nœud. Le skipper de Cultisol a actionné par deux fois à 30 minutes d'intervalle le bouton d'assistance de sa balise de positionnement, signifiant du même coup : primo qu'il était bien à bord, secundo qu'il ne pouvait résoudre le problème auquel il est confronté sans aide extérieure. Démâtage, problème de quille pendulaire, de safrans ? Plusieurs hypothèses sont possibles... On devrait en savoir plus en fin de nuit quand le Class40, 400 Mille Sabords, skippé par Lionel Régnier arrivera sur zone, suite aux instructions de la direction de course.  

Toujours est-il que le coup est rude pour Davy qui espérait bien profiter des enseignements de cette course pour continuer de tester et fiabiliser son prototype. Pendant ce temps Giancarlo Pedote (Prysmian) continue de mener son prototype tambour battant. Il pourrait couper la ligne d'arrivée à Horta dès les premières heures du jour, plus vraisemblablement en milieu de matinée, compte tenu de la difficulté à garder une vitesse constante entre les îles.

 

Bataille de chiffonniers en série

En série, cinq bateaux peuvent encore prétendre à la victoire. C'est toujours aussi serré entre Damien Audrain (EPC - Rêves de Clown) et Jonas Gerckens (Netwerk). François Jambou (Kaïros) tient toujours solidement sa troisième place. Pour lui, le premier danger pourrait venir des deux anciens leaders Damien Cloarec (ETF-www.damien-cloarec.fr) et Tanguy Le Turquais (Terréal - Rêves d'Enfance) qui, grâce à un meilleur angle par rapport au vent, affichent un gain de vitesse moyen de deux nœuds sur leurs adversaires du nord. A 300 milles de l'arrivée, rien n'est joué et le classement série risque de se jouer dans un mouchoir de poche.

Dans cette traversée de la dorsale, certains ont abandonné une grande part des espoirs qu'ils pouvaient encore avoir quelques jours auparavant. Quentin Vlamynck (www.quentinvlamynck.fr) et pire encore Yann Claverie (MAP Product) avaient jusqu'ici plutôt bien résisté à l'offensive des Pogo 2 et autres Nacira. Mais, retenus dans la pétole, ils se retrouvent maintenant dans le ventre mou du classement et devront batailler pour entrer dans la première moitié du classement. De même, on peut penser qu'Antonio Fontes (Leonor) et Patrick Girod (Nescens) avaient pris le départ avec d'autres ambitions, tout comme Fidel Turienzo (Satanas) en prototype. Pour tous ces coureurs, les derniers milles risquent d'être particulièrement longs.

 

Le malheur des uns...

Fait parfois le bonheur des autres. Gageons que Christophe Fialon (Oryx) 8e ou bien encore Julien Bozzolo (mariole.fr), 10e n'avaient jamais imaginé être à pareille fête. De même qu'en prototype, Olivier Jehl (Zigoneshi), Maxime Eveillard (Loukoum' Mama) ou bien encore Nikki Curwen (Blue Project) peuvent commencer à nourrir quelques ambitions et viser une place dans le top 5. La réputation des Sables - Les Açores - Les Sables se confirme à nouveau : course exigeante, elle demande une vigilance de chaque instant, de trouver la bonne mesure entre épreuve de longue haleine et sprint...

 

La récompense d'une escale aux Açores est aussi à ce prix. Pour atteindre ces petits paradis, la route se transforme parfois en chemin de croix. L'essentiel est de ne pas perdre la foi...

 

Classement du 26 juillet à 17h00 :

Prototypes

1 Giancarlo Pedote (Prysmian), à 147,3 milles de l'arrivée

2 Michele Zambelli (Fontanot), à 70,6 milles du premier

3 Nicolas Boidevezi (ImaginAlsace), à 120,4 milles

4 Davy Beaudart (Cultisol),  à 137,5 milles du premier

5 Ludovic Méchin (Microvitae), à 151,2 milles

 

Série

1 Damien Audrain (EPC - Rêves de Clown) à 291,4 milles de l'arrivée

2 Jonas Gerckens (Netwerk), à 1,3 milles

3 François Jambou (Kairos), à 4,6 milles

4 Damien Cloarec (ETF-www.damien-cloarec.fr), à 26,9 milles

5 Tanguy Le Turquais (Terréal - Rêves d'enfance), à 28,9 milles de l'arrivée

 

Alerte Vidéo : 

Images du départ donné le 20 juillet des Sables d'Olonne sur le lien ci-dessous :

http://youtu.be/x3k4Ig0fof4

Réalisation et montage Mickaël Brusseau - AMP Interactive

 

Suivre la course

La cartographie : mise à jour cinq fois par 24h : 8h00 - 11h00 - 14h00 - 17h00 - 20h00 (HF)

Les informations de la mer : 

  • Le point de la nuit aux alentours de 9h.
  • Dans la journée, les nouvelles des concurrents transmises par les bateaux accompagnateurs.
  • Le communiqué bilan aux alentours de 18h00

 

Facebook : www.facebook.com/LesSablesLesAcores

Twitter : twitter.com/SablesAcores

Web : http://lessables-lesacores.com


Site web de la course
Mentions légales                     ©2009-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes intéractives                     fil-rss