ClasseMini
Logo Youtube
logo classe mini

[SAS] Petits bobos, vitesse et vagues à l'âme

Le point après la 1ère nuit sur la 1ère étape Les Sables - Les Açores : 21 juillet

Le large, ce moment où la terre disparaît de l'horizon... les habitués l'attendent avec impatience, les novices avec parfois un peu d'appréhension.


On ne passe pas impunément du statut de terrien à celui de marin solitaire, il faut un temps d'adaptation. Les routiers du large savent franchir rapidement cette frontière, les autres doivent apprendre.


En fin d'après-midi, le vent s'est renforcé, la mer s'est creusée petit à petit. Quelques solitaires ont signalé à la vacation du soir des petits bobos : Damien Audrain (EPC – Rêves de clown) a endommagé un embout de barre de flèche sur le parcours côtier avec son spinnaker ; François Jambou (Kairos) a cassé un œillet de ris remplacé immédiatement par un bout ; Antonio Fontes (Leonor) a quelques soucis de pilote. Simon Brunisholz (Minilab-www.defiatlantique.ch) a, quant à lui, connu un petit coup de mou à la tombée de la nuit. Après une petite sieste réparatrice et une frugale collation, le moral est revenu. On ne dira jamais assez les effets bénéfiques de la viande des Grisons.


Pas d'options stratégique pour l'instant. La flotte avance relativement groupée sur une route un peu plus sud que l'orthodromie. En proto, les deux plans Raison, Cultisol et Prysmian ont déjà fait le trou dans des conditions idéales pour leur carène. En série Damien Cloarec (ETF-www.damien-cloarec.fr) tient toujours tête à Tanguy Le Turquais (Terréal – Rêve d'Enfant). Proto ou série, c'est bien le combat des chefs...


PFB


Le site de la course
Mentions légales                     ©2009-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes intéractives                     fil-rss