ClasseMini
Logo Youtube
logo classe mini

[Mini Fastnet] Point du matin

Brève du Winches Club - 26 juin 2014 à 07h30

(c) Gildas Hémon - Kérys
(c) Gildas Hémon - Kérys

On croyait que la brise allait rentrer, mais non. Fausse alerte, malheureusement. Après un petit décollage hier après-midi, la flotte du Mini Fastnet est à nouveau, aléatoirement, engluée dans des zones sans vent. C’est comme si on regardait un film avec des coupures inopinées. Tu me vois, tu me vois pas… Les nerfs des coureurs sont mis à rude épreuve dans de telles conditions. 

Le seul avantage de la pétole, c’est que ça ménage sacrément le suspense !


Les trois premiers prototypes font toujours cavaliers seuls, 30 milles devant le gros de la troupe. Davy Beaudart et David Raison (Cutisol) affichent trois milles d’avance sur leurs poursuivants Damien Audrain et Pierre Brasseur (EDC – Rêves de Clown). Luke Berry et Pierre Denjean (Wild Side) sont 3e à 6 milles. Mais, à 7h ce matin, le Maximum, pile sur l’orthodromie, glisse à 4 nœuds tandis que Damien, Luke et les deux Pierre, légèrement décalés dans l’ouest, sans doute dans l’attente de la dépression qui n’arrive pas, ont les voiles battantes…


Le 4e prototype (Chocolats Paries – Sygespro) de Jean-Baptiste Daramy et Thibault Reinhart, en pointe du peloton, file lui, pour l'instant, à 7 nœuds ! A ce rythme là, et si les leaders restaient englués, il leur faudrait 4h pour les rattraper… Mais nous n’en sommes pas, encore, là. 


Les coups de frein intempestifs de la flotte ont joué un mauvais tour aux leaders des bateaux de série, Damien Cloarec et Yannick Le Clech (www.damien-cloarec.fr) se sont fait rattraper et même doubler hier soir par les jeunes, et talentueux, Quentin Vlamynck et Loïc Coudret (quentinvlamynck.fr). Ils sont bord à bord depuis 22h hier soir… 


A 7h ce matin, les finistériens ont repris un petit mille d’avance sur les aquitains, mais, à 216 milles de l’arrivée, le match est loin d’être fini entre ces deux-là, d’autant qu’à 3 milles dans leur sillage, les méditerranéens Loulier/Claveau (Colibri Chevaux du Béal) sont toujours à l’attaque (et même un peu plus rapides ce matin) ainsi que les bizuths Machado/Pahun (Velasco II Du Léman à L’Océan.com) et les franco-belges Gerckens/Dargniès (Netwerk) qui optionnent à l’est.


Côté vent, comment dire… Les fichiers tablent toujours sur une rentrée de la brise par l’ouest dans la journée. Nous referons un point météo dans quelques heures. 


Mentions légales                     ©2009-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes intéractives                     fil-rss