ClasseMini
Logo Youtube
logo classe mini

Trophée Marie-Agnès Péron : une météo idéale pour ses 10 ans

Communiqué de presse du Winches Club

Départ du Trophée MAP 2014  (c) Classe Mini
Départ du Trophée MAP 2014 (c) Classe Mini

« Ce sont les vacances ! », « la météo est parfaite... », les 38 solitaires du Trophée Marie-Agnès Péron se sont élancés à 15h ce jeudi dans une petite brise et sous un chaud soleil. Le bonheur ! Et au delà de cette douceur météorologique, ces 220 milles comptant pour le Championnat de France promotion de course au large en solitaire seront délicieusement tactiques : un superbe cadeau offert aux coureurs pour cette édition anniversaire du Trophée Marie-Agnès Péron.

 

Ils font des envieux les solitaires engagés sur le Trophée Marie-Agnès Péron ! Les conditions estivales mais particulièrement tactiques qui les attendent pour les 48h à venir devraient en effet leur permettre de se consacrer avec délice à une stratégie complexe. Bien sûr, les règles de base de sécurité sont toujours de mise en course au large, surtout en solitaire, mais avec un delta de vent annoncé entre 5 et 20 nœuds maximum, une mer belle et une bonne visibilité, on peut partir serein et se faire plaisir à la tactique.

 

Thermique vs Synoptique

Pour faire simple, les concurrents vont devoir composer entre deux régimes : le thermique, cette brise du large qui se lève l'après-midi près des côtes, et le synoptique, brise de terre qui souffle la nuit et en matinée. 

A chaque transition, les stratèges devront anticiper leur placement par rapport à la flotte ainsi que la bascule à venir.

Plus facile à dire qu'à faire, d'autant que rien n'est moins incertain que ces fameuses transitions d'un phénomène à l'autre. 

En effet, brise de mer et brise de terre se livrent immanquablement à un véritable bras de fer, dont l'issue est souvent indécise. Les prévisions météo devront donc être complétées d'une observation attentive des nuages et de la pression atmosphérique avant de faire des choix tactique.

 

Sprint au contact

Sur ce sprint de 36 à 48 heures, la flotte n'aura pas le temps de s'étirer vraiment. La course se jouera au contact. Chaque coureur devra donc aussi tenir compte de la trajectoire de ses concurrents les plus proches. Bref, ce dixième Trophée Marie-Agnès Péron sera intense et le repos remis à plus tard. 

 

En prototype, duel attendu sous le soleil entre le Magnum (le « Prysmian » de Giancarlo Pedote) et le Maximum (le « Cultisol » de Davy Beaudart) : les conditions météo sont idéales pour ce match-race entre plans David Raison. 

 

Autre nouvelle carène à suivre, celle de Ian Lipinski (Entreprises Innovantes), de retour sur le circuit avec un plan Bertrand lui aussi volumineux, mais doté de bouchains marqués. Et puis tous les autres bien sûr avec notamment Stan Maslard (Groupe Sefico - Sea Safe) à bord du proto de son copain Paul Marette, le 265. 

 

En bateaux de série, combats de chefs au programme entre les têtes de série du circuit dont notamment : Damien Cloarec (www.damien-cloarec.fr), Tanguy le Turquais (Terreal), Jonas Gerckens (Netwerk), Jean-Marie Oger (Acebi)... 

 

Course à suivre en direct sur : 

http://www.winchesclub.com/minis650/map/FR-126.htm


__________________________________

 

Mots de ponton 

 

Ian Lipinski (Entreprises Innovantes - Proto 866) : « C'est déjà une belle victoire d'être au départ ! Le chantier a commencé il y a un mois, le bateau est sorti de son moule il y a 18 jours seulement... J'ai bénéficié d'une magnifique synergie entre les équipes du chantier, de l'architecte et un groupe d'amis. Ça a été incroyablement intense et, grâce à eux, je suis là. Mon objectif est donc juste de boucler le parcours pour me qualifier pour Les Sables-Les Açores-Les Sables. »

 

Damien Audrain (EPC- Rêves de Clown - Proto 754) : « Il va falloir se protéger du soleil ! C'est une météo de vacances mais ça ne va pas être les vacances du tout côté stratégie. Il faudra être à fond sur les transitions et dormir le moins possible. Les phases de transition, ça se prépare un peu à terre mais il faut s'adapter en permanence. Nous devrions avoir un peu de vent tout le temps, ce sera donc intense. Mon objectif, c'est la qualification. »

 

Davy Beaudart (Cultisol - Proto 865) : « Ce sont des conditions parfaites pour tester mon bateau. J'ai pu m'entrainer un peu depuis la mise à l'eau et ce n'est que du bonheur. C'est plus tolérant, plus agréable qu'une carène classique. Il y a encore beaucoup à apprendre mais pour moi, ce sont clairement les carènes du futur, en Mini en tous cas. »

 

Giancarlo Pedote (Prysmian - Proto 747) : « Ca va être un parcours compliqué avec beaucoup de choix à faire. Il y aura beaucoup de passages à bien négocier. Les fichiers météo ne s'accordent pas, il faudra observer les nuages... Et la bataille avec Davy va être intéressante aussi bien sûr ! »

 

Tanguy Le Turquais (Terreal - Série 835), vainqueur des deux premières courses de la saison : « C'est une chouette météo pour des vacances à la mer ! En plus, ce sera pleine lune, nous aurons des nuits magnifiques... Ça va être super intéressant ! L'observation météo sera primordiale et tout va se jouer sur les placements par rapport aux concurrents. Ce sont mes conditions préférées : on ne se fatigue pas physiquement mais on fatigue bien la tête ! Mon objectif est de prendre ma revanche sur la Mini en Mai (Tanguy a été contraint à l'abandon pour des raisons de santé) et sur l'édition 2013 où il s'était fait doubler sur la fin de parcours après une course dans le trio de tête, mais surtout de ne pas être déçu, la performance est un plaisir, donc il faut du plaisir avant tout ! Un podium m'irait bien ! »

 

Jonas Gerckens (Netwerk - Série 821) : « La météo ? Ce sont les vacances ! Il va y avoir beaucoup de jeu tactique et beaucoup de jeu entre les concurrents. La saison est déjà bien entamée, tout le monde est préparé et au taquet : ça va être vraiment intéressant. J'aimerais finir dans le top 5... voir sur le podium ! »

 

Carl Chipotel (Guadeloupe Projet - Série 566) : « C'est ma première saison en Mini. ça fait du bien d'avoir de belles conditions ensoleillées, ça me rappelle mon pays (rires) ! ça mets moins de pression,  ça va permettre de continuer à découvrir le bateau et ce parcours que je ne connais pas. Mais ça reste une course, tout le monde va vite ! Mon objectif est de me préparer à la Mini Transat 2015 qui va me ramener chez moi. Et là, une première partie de tableau me plairait bien ! »

 

__________________________________

 

Trophée Marie-Agnès Péron 10e édition

Parcours (env. 220 milles) : Douarnenez - Mer d'Iroise - Sud Bretagne - Douarnenez

Départ le jeudi 12 juin

Remise des prix le samedi 14 juin

Directeur de course : François Séruzier

38 inscrits : 10 prototypes - 28 bateaux de série - 8 étrangers


 

Programme

Briefing coureurs : jeudi 12 juin à 10h30

Sortie des bateaux : jeudi 12 juin à partir de 13h30

Départ du "10ème Trophée Marie Agnès Péron" : jeudi 12 juin à 15h00

Arrivée prévue des concurrents : samedi 14 juin le matin (tôt)

Proclamation des résultats, remise des prix, repas des équipages : samedi 14 juin à 20h00

 




Site web de la course
Mentions légales                     ©2009-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes intéractives                     fil-rss